Skip navigation

Premier épisode de ce journal. La préparation d’une clé USB avec Unetbootin.

Qu’est-ce que c’est que ça unetboutine?

Unetbootin est un petit software distribué sous licence GNU/GPL qui permet de faire des clés usb bootable.

Bootable? En gros, vous pouvez littéralement démarrer votre ordinateur sur votre clé usb, et utiliser le système installé dessus (via unetbootin par exemple). Comme une LiveCD par exemple, sauf que là, vous économisez un CD. C’est parfait si vous voulez tester beaucoup de systèmes différents sans vouloir dépenser 50€ en CD divers.

Pour l’installer, si vous êtes sur un système utilisant APT :

aptitude install unetbootin

Si il n’est pas dans les dépôts, installez le directement depuis le site web.

Après cette présentation assez succincte, passons à la pratique.

Unetbootin une fois lancé.

Unetbootin une fois lancé.

De haut en bas, nous avons :

  • La ligne « Distribution », pour les anglophobes, le premier menu déroulant sert à la sélection d’une distribution, le deuxième sert à choisir sa version. Je trouve que c’est un des *plus* de ce logiciel. En effet il cherche tout seul la distribution, la télécharge, et l’installe sur votre clé USB si vous choisissez ce mode.
  • Juste en dessous, il y a un texte descriptif de la distribution choisis (qui peut parfois porter à Troll). Ici, rien n’est choisis, il indique donc un texte de présentation pour unetbootin.
  • Diskimage : Si vous avez déjà télécharger l’image de votre distribution favorite. Il faut sélectionner cette option et indiquer le chemin vers cette image (*.iso la plupart du temps, si au format floppy, choisir « floppy » dans le menu déroulant.). Cet article s’adressant surtout à des débutants, je ne resterai pas trop longtemps sur l’option suivante, plus pour des utilisateurs avancés.
  • *Custom* : là c’est si vous êtes vraiment un warrior : Kernel : path vers le kernel, initrd → path vers l’initrd et option, pour les options de votre kernel qui a transformé votre machine en radiateur.
  • Si vous êtes débutant, je ne vous conseille pas (non vraiment) de cocher la case suivante : Show All Drives. Ils le disent eux même « Use with Care » → À utiliser avec attention. Cette option permet d’afficher *tous* les volumes détectés. Si vous ne savez pas exactement ce que vous faites, vous allez peut être installer la distribution choisie sur votre disque dur normal. Et là je ne vous dis pas la galère si vous débutez. Donc ne cochez pas cette case, sauf si vous savez ce que vous faites.
  • Type : Laissez sur « USB Drives », unetbootin n’indiquera que les périphériques branchés en USB. Drive : les différents volumes détectés. Ici /dev/sdg1, que je ferais bien de changer car il s’agit de mon disque dur externe qui est branché en USB. Une fois que tout est fait, cliquez sur OK.

Cette image est celle de la configuration d’Unetbootin pour « installer » Archlinux en x86_64 (64bits) sur ma clé USB.

Unetbootin avec les options pour installer Archlinux 64bit.

Unetbootin avec les options pour installer Archlinux 64bit.

Téléchargement de l'image disque.

Téléchargement de l'image disque.

Copie des fichiers sur la clé USB.

Copie des fichiers sur la clé USB.

On rend la clé USB "bootable".

On rend la clé USB "bootable".

On redémarre :)

On redémarre 🙂

La suite dans le prochain épisode. Il portera surement sur le montage de la machine et l’installation d’Archlinux. Je ne sais pas si je ferai un seul article ou deux séparément.

À bientôt 🙂

One Comment

    • lidstah
    • Posted 21 octobre 2009 at 19 h 00 min
    • Permalink

    À noter, unetbootin n’est pas disponible dans les repos core/extra/community d’Arch, mais disponible sur AUR (yaourt unetbootin, et si vous n’avez pas installé yaourt, pacman -S yaourt (en root))


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What is 11 + 5 ?
Please leave these two fields as-is: